Câblage & fabrication mécatronique

Cablage et montage d'un boitier

Nos ateliers de câblerie (ou encore appelé câblage ) et d’assemblage mécatronique (ou encore appelé mécatronie) sont situés à Emerainville pour la partie la plus technique et à Vaux le Pénil pour les prestations accessoires. Nous réalisons des câbles simples comme des faisceaux complexes. Combiné à nos ateliers de montage et d’assemblage, nous somme en mesure de construire des matériels simples et moyennement complexes. Nous réalisons des prestations mécatroniques couramment.

Qualité

35 ans d’expérience & 99% de satisfaction clientèle.

Prix

Les tarifs les plus bas du marché & devis sur mesure.

Réactivité

75 % de nos commandes traitées en moins de 5 jours ouvrés.

Conseil

Solution globale de votre sous-traitance industrielle.

Les Ateliers des Gémeaux
40-48 avenue de l’Europe
Z.I. de la Malnoue
77184 EMERAINVILLE
Tél. : 01 64 61 63 26
Fax : 01 64 61 64 71
E-mail : gemeaux@germenoy.asso.fr

Les Ateliers de Germenoy
Impasse Niepce – BP 581
Z.I. de Vaux-le-Pénil
77016 MELUN Cedex
Tél. : 01 64 39 19 94
Fax : 01 64 37 75 86
E-mail : germenoy@germenoy.asso.fr

Contact commercial direct : 06 07 46 16 14

Bien plus que du câblage sur mesure !

Spécialistes du câblage filaire, de la filerie, du câblage général, nous fabriquons à façon tout type de faisceaux électriques. Nous assurons le montage des composants, l’assemblage de sous ensemble, l’intégration de la connectique, dans le cadre d’une production en série ou de la conception de prototype.

Nous réalisons l’intégration mécatronique éventuelle avec les composants électroniques (cartes CMS traditionnelles…) avec les composants mécaniques. Nous réalisons toutes les prestations de montage et d’assemblage.

Une équipe formée et encadrée par un technicien spécialiste vous assiste dans vos travaux électriques de câblage.

Nous nous chargeons de la coupe à dimension, du dénudage, de l’étamage, du montage de cosse, du sertissage et du câblage de vos appareils.

Notre équipe réalise tout type de travaux :
> Soudure traditionnelle
> Soudure CMS
> Soudure filerie
> Soudure faisceaux (inter douille alimentation cosse)
> Coupe et réalisation de peignes
> Sertissage, câblage
> Câblage RJ9 – RJ45 – AMP
> Montage et fixation réalisés avec rivets à sertir, rivets pop, visserie
> Pose de joint torique
> Pose de joint en silicone
> Implantation sur circuit imprimé
Nos domaines d’intervention : Câblage filaire de petite section, câblage filaire de moyenne section, câblage de puissance, tresses de puissance……

Nos savoir faire : coupe, dénudage, dégainage, marquage, sertissage, étamage, soudure, enrubannage, manchonnage, rétraction, contrôle………

  • g15
  • Réalisé par ESAT les ateliers des gémeaux
  • g32
  • g31
  • Travailleur handicapé
  • g28
  • g39

Une exemple de réalisation de nos ateliers, pour faire des oitiers de contrôle :

  • coupage de câble à longueur, dénudage, soudure
  • assemblage des boitiers, collage et vissage
  • Création des cartons sur mesure
  • Mise en cartons individuel (packaging), avec la notice et étiquetage
  • Mise sur palette et filmage de la palette

Un peu de définitions…

Un câble électrique désigne un regroupement de fils conducteurs avec parfois un blindage électromagnétique extérieur. Un câble électrique peut être utilisé pour le transport d’énergie (en général électrique) mais aussi pour la transmission de données (entre autres téléphoniques et informatiques).

Un câble électrique est constitué de fils de cuivre isolés et souvent torsadés et peut comporter de deux à plusieurs centaines de fils.

Ces câbles sont parfois entourés d’un ou plusieurs blindages faits d’une feuille d’aluminium et/ou d’une tresse de cuivre. Dans certains cas, on arme le câble avec une ou plusieurs feuilles (feuillard) d’acier, afin qu’il puisse résister à des conditions mécaniques extrêmes : câbles en sous-sol, câbles sous-marins.
Un câble électrique peut aussi être le regroupement mécanique de plusieurs câbles électriques (puissance, téléphone et/ou informatique) mais aussi contenir des fils de contrôles, des fibres optiques voire un fluide de refroidissement (entre autres dans un câble sous-marin).

L’intérieur d’un câble électrique comporte souvent une « âme » qui assure sa résistance mécanique4 et évite son élongation en cas de surchauffe.
Aujourd’hui, l’isolation est généralement synthétique (polymères issus de la pétrochimie).

Dans le cas d’un câble électrique à haute tension, deux types de câbles isolés peuvent être utilisés :

Câble à isolation synthétique (CIS)
Câble à isolation gazeuse (CIG), plus rares et plus coûteux, avec un isolant qui doit être compartimenté, mais acceptant des puissances plus élevées